Veni, vidi, vicci

Publié le par shopgirl

L'aiguille en (dé) fête Lol !

Je suis assez déçue. Pas par les exposants mais par les visiteurs. 10 h 30, j’arrive au salon via le petit train, le temps de poser mon manteau au vestiaire et je commence mon petit tour. Malheureusement, à peine avais-je commencé ma promenade que des bus entiers venant des 4 coins de France et de Navarre ont déversé un flot... de quoi au juste, on aurait dit des sauvages mais à la réflexion, ça ne devait pas en être... Lol ! Je ne suis ni très grosse ni très grande et jouer des coudes n’a pas fait partie de ma formation professionnelle ;-) et c’est là que tout a commencé : d’abord, un grand coup de (gros) sac à dos dans la figure Pan ! et mes lunettes ont volé... heureusement, j’ai fait un peu de basket dans mon jeune temps et j’ai pu les rattraper avant qu’elles ne touchent le sol. Ces dames se savent-t-elles pas que lorsque qu’il y a du monde, il est conseillé de porter son sac à dos sur le ventre... ben oui, au moins on voit ce que l’on fait... puis, un coup de valise à roulette dans la cheville gauche et bien sûr, pas d’excuse, juste un regard noir me signifiant très clairement « pousse-toi de là que je m’y mette »... Bon inutile de s’énerver, essayons plutôt d’accéder aux stands. Mais là aussi c’est presque mission impossible !  Personne à l’exposition des femmes afghanes, j’en profite et je ne le regrette pas. Broder pour survivre, triste réalité ! et je repars à l’assaut des stands. Quelques petits achats, (fils de soie introuvables chez moi, lins très fins et au tissage très régulier, petit papotage avec une vendeuse très sympa et quelques clientes comme moi, qui préfèrent rirent et partager. Ouf, il y en a ! et nous sommes témoins de petites choses pas très jolies jolies, pendant que nous devisons gentiment, une main se faufile, très vite, attrape au hasard quelques morceaux de toiles, et hop, ni vu ni connu, nous n’avons pas eu le temps de faire quoique ce soit... Un peu dégoûtée, je repars, mais pas pour très longtemps, parce qu’un grand coup dans l’épaule me fait trébucher, et hop, je m’étale... et me fais piétiner par la foule, personne n’ayant l’idée de m’aider. J’avoue que pendant quelques secondes, j’ai un peu paniqué, jusqu’à ce qu’un brave monsieur me tire de cette mauvaise passe en me disant que c’est pire qu’au stade. Ma cheville est un peu esquintée, douloureuse, et j’essaye d’aller m’asseoir un moment, mais bien sûr, là non plus, pas de place L. Tant pis, il est 13 h, je préfère partir et faire le tour de mes boutiques préférées avec Paris en prime. Je ne rentrerai pas bredouille de ma petite virée parisienne, mais je me promets de ne plus jamais mettre les pieds dans un salon, ce n’est pas fait pour moi. Je n’ai pas encore eu le temps de tout ranger, mais promis, je vous montre très bientôt mes petits achats.

 

Publié dans humeur du jour

Commenter cet article

Michou 03/05/2006 08:09

Eh bien, quelle aventure ! Merci de nous l'avoir partagée, je ne suis pas une fana des foules et encore moins dans ces conditions ! Tu as bien fait de diriger tes achats par la suite ailleurs !
Michou

shopgirl 04/05/2006 09:49

Oui, je ne regrette pas, j'ai trouvé beaucoup de choses et avec la visite de Paris en prime ! Je ne suis pas vraiment sûre d'y retourner l'année prochaine !!!

Bill 21/03/2006 14:43

Y étais tu le vendredi 10 ? Je n'ai presque rien acheté, trop effarée par la foule !

shopgirl 21/03/2006 15:50

oui, tout à fait, et idem, je n'ai presque rien acheté non plus, d'où la petite flannerie parisienne qui a suivi. J'y retournerai sans doute, mais plutôt en fin d'après-midi.

wira 17/03/2006 01:26

Un petit tour ...Chez les Amoureux de la nature ?
http://illusiondevie.over-blog.com

Ah ! Paris joli ! Mon coeur en est épris !@+++au plaisir

Sandrine 13/03/2006 21:23

He bien, on peut dire que tu as vraiment souffert. As-tu pu trouver au moins quelques petites choses? L'année prochaine, je crois que j'irai l'après-midi. Il y a avait nettement moins de monde à partir de 14h...

shopgirl 13/03/2006 23:05

oui, si j'y retourne, je ferai ça aussi. J'ai ramené qq petites emplettes, mais je n'ai pas eu le temps de prendre des photos. Sitôt que c'est fait, je mets tout ça en ligne.

léna 13/03/2006 18:28

C'est incroyable toute les filles que je connais m'ont dit ça : ça fait peur d'y aller.... j'attends que tu nous montres tes trouvailles....

shopgirl 13/03/2006 23:06

Pas de problème, il faut juste que je trouve le temps de prendre des photos. A bientôt